Alda Gounowa, étudiante en géographie à l’université de Bangui, gagne entre 10 000 et 15 000 F. Cfa par semaine en vendant cette boisson à ses camarades sur le campus.

Avec un capital de départ de 30 000 F. Cfa, Kahindo Basahirwa, 36 ans, vend environ 300 litres de « Mandale » par jour et emploie neuf personnes.

A la tête d’une entreprise spécialisée dans la transformation et la commercialisation des produits agro-alimentaires sans additif, elle  met à la disposition des mamans des bouillies et laits de soja sucrés et non sucrés pour l’alimentation des enfants.

Avec un capital de départ de 10 000 F. Cfa, Marie-Pierre Kamdem possède, 17 ans plus tard, un laboratoire artisanale qui vaut 6 millions et fabrique des produits faits avec la pulpe, l’écorce, les feuilles, la sève de ce fruit.

Réunis en coopérative, des jeunes hommes et femmes commercialisent des produits cosmétiques «naturels» et non « décapants ».

A Yaoundé, capitale du Cameroun, un groupe de femmes fabriquent et vendent des aliments en conserve prêts pour la consommation et la cuisson, faits à base des produits venant des plantations: confitures d’ananas, de mangue; des jus naturels...

Page 2 sur 2

Agriconseil du mois

Quand vous voulez vous lancer dans l'agriculture, si vous le voulez vraiment, lancez-vous. De nombreuses personnes vont tenter de vous décourager. Foncez en cherchant toujours à apprendre sans avoir peur d'échouer. Faites de l'agriculture votre métier et vous ne manquerez jamais de rien», Carine Poupoum, 33 ans, jeune agricultrice à l'Est du Cameroun. Elle épargne 500 000 F. Cfa par an grâce à la terre.