Comment réussir la culture de l'oignon vert en pleine ville

Depuis 8 ans, Daniel Tissoumkréo cultive cet arôme universel consommé dans toutes les régions du monde.

Vous vivez en pleine ville et vous voulez cultiver de l'oignon vert? Cette plante consommée dans tous les coins de notre planète? C'est possible! Voici la fiche technique, détaillée par Daniel Tissoumkréo, diplômé en prévention d’incendie, agriculteur urbain depuis 8 ans. Il cultive l’oignon vert en plein N'Djamena, la capitale tchadienne:     

Pour cultiver l’oignon vert, il faut choisir la semence. Elle peut être en graine ou en pieds non vendus, repiqués après 3 jours, alors que le pied jaunit. Si les conditions sont respectées, la récolte se fait au bout de 30 jours.

  • Becher la terre, sur une planche de 3,6m2 soit 3m de long et 1.2m de large.
  • Arroser la terre un peu mélangée au fumier au préalable.
  • Repiquer alors les pieds d’oignon vert non vendus ou provenant de la pépinière
  • En période de chaleur, utiliser l’engrais Urée, en saison de pluie ou de fraicheur, c’est l’engrais MPK qui est conseillé. Le fumier naturel, qui est la bouse de bovins ou des chèvres est fortement conseillé.
  • Arroser trois fois par jour en saison de chaleur et deux fois en d’autres saisons
  • Biner (sarcler) tous les trois jours.
  • Et suivre ainsi jusqu’à la récolte.

Marabeye Archange, à N’Djamena 

Agriconseil du mois

Garfa Fatimé Aldjineh, la 2ème femme architecte de l'histoire du Tchad qui élève des poules pondeuses: «Il faut que mes sœurs sachent qu’il n’y a pas de métiers spécifiques aux hommes, car nous pouvons faire autant qu’eux. Nous devons innover et croire en nos potentiels pour arriver au bout de nos rêves. Etre humble dans ce qu’on fait et toujours demander des conseils pour mieux avancer».

ad-banner3